Se munir d’une cape pour faire du vélo sous la pluie

cape de pluie vélo

Les jours de pluie, il est fondamental de bien se protéger quand on est à vélo, afin d’éviter de tomber malade ou de rentrer mouiller. Pour vous permettre de pédaler au sec, il est indispensable de porter des tenues imperméables et étanches. Ainsi, munissez-vous d’une cape pour faire du vélo sous la pluie et vous protéger des intempéries. En effet, une cape peut remplir plusieurs fonctions.

La protection du corps

Une cape de pluie vélo est imperméable pour pouvoir faire face à l’intempérie. Et grâce à ses grandes ouvertures, elle est respirante et facile à enfiler. En effet, elle est le vêtement adapté pour protéger votre corps contre l’humidité. Actuellement, sur le marché vous avez accès à de nombreux modèles respirants et légers pour que l’humidité ne soit enfermée sous la cape. En plus, il y a des ponchos réfléchissants. Du coup, vous êtes en sécurité puisque les autres utilisateurs de la route peuvent facilement vous voir. La cape de pluie vélo peut s’ouvrir de l’intérieur et de l’extérieur au niveau de votre bras, par une fermeture Éclair. Cet équipement peut être doté d’une aération arrière, qui rendra adéquate, la température à l’intérieur du poncho. Et pour la mettre plus facilement, le col de la veste s’ouvrir au moyen d’une fermeture éclair. Et pour les petits, il existe des styles de cape de pluie ludique, en forme de lapin, de canard ou de grenouille par exemple. Et pour ouvrir entièrement la cape, elle est dépourvue de boutons-pressions. Du coup, votre enfant pourra monter sur son vélo sans se mouiller. Outre, pour protéger un enfant dans son siège, si vous l’emmenez à l’école par exemple, il existe aussi une cape de pluie spéciale porte bébé. Bref, pour protéger votre corps ainsi que votre enfant, contre les intempéries, il est indispensable de se munir d’une cape durant une promenade à vélo sous la pluie.

La protection des jambes

Lorsqu’on roule à vélo, il est aussi indispensable de protéger ses pieds lors des pluies et averses. En effet, vous pouvez vous munir d’une cape de pluie puisque celle-ci à la longueur suffisante pour arriver à couvrir jusqu’à votre jambe. En plus, ce vêtement est assez large pour que vos pieds puissent pédaler normalement. Vous pouvez bouger sans que le poncho gène le pédalage. Effectivement, grâce au tissu imperméable, vous pouvez rouler avec confort. Cependant, pour plus d’efficacité, vous pouvez enfiler un pantalon de pluie. Seulement, il faut vérifier que l’élastique à la taille et aux pieds s’adapte à votre silhouette. Sinon, vous serez gêné, et cela peut affecter votre conduite. Et pour l’enfiler rapidement, il existe des modèles qui disposent de fermeture Éclair sur le côté, qui peuvent remonter sur toute la longueur de vos membres, sans devoir enlever vos vêtements ni vos chaussures. En revanche, optez pour un pantalon de pluie qui possède de bandes réfléchissantes pour que vous soyez visibles par les autres usagers de la route. Outre, pour garder vos pieds au sec et vous offrir plus de confort, vous pouvez miser sur des chaussures étanches. En effet, même si votre corps et vos jambes sont couverts, vous pouvez vous sentir froid si vos pieds sont imbibés d’eau. Alors, lorsque vous vous munissez de votre cape de pluie, n’oubliez pas votre pantalon et vos chaussures imperméables.

La protection de la tête

Se promener à vélo sous une averse ou une pluie, nécessite également la protection de sa tête. En effet, avoir le crâne mouillé trop longtemps, tout en subissant des coups de vent, peut vous rendre complètement malade. Heureusement, en se munissant d’une cape de pluie vélo, votre tête sera automatiquement à l’abri de l’intempérie, puisque le vêtement est doté d’une capuche fixée à lui. Bref, avec une cape de pluie, vous serez protégé de la tête aux jambes. En outre, pour éviter de recevoir des projections d’eaux sur le visage, surtout si vous porter des lunettes, vous pouvez mettre en dessous de votre capuche, une casquette imperméable. Seulement, il faut bien vérifier sa taille, pour ne pas vous gêner s’il est trop étroit, ou pour que le vent ne puisse l’emporter s’il est trop large.

La protection du vélo

Pédaler sous une intempérie n’est pas si difficile. Seulement, il le devient si les chaînes, les câbles et les dérailleurs sont mouillés. Il est donc mieux de protéger votre vélo. Se munir d’une cape pour faire du vélo sous la pluie, signifie que votre moyen de transport est aussi couvert. Ainsi, vous vous protéger tout en couvrant automatiquement votre vélo. En effet, le guidon, le siège, et d’autres équipements sont abrités. Par ailleurs, pour faire face aux flaques d’eau ou de boue sur votre chemin, votre vélo doit être équipé de garde-boue. Toutefois, dans la période de pluie, il faut aussi préparer le vélo pour pouvoir affronter le mauvais temps.