Comment choisir son vélo de voyage avant de partir ?

Avez-vous prévu dans pas longtemps des voyages à vélo et, pour cela, vous renseignez-vous sur le modèle à privilégier ? Des conseils vous sont donnés ici, notamment pour le choix des roues, de cadre et de fourche. En effet, connaître les éléments constitutifs de votre vélo à privilégier vous permettra de tirer pleinement profit de votre cyclotourisme.

Quelle taille de roue de vélo de voyage privilégier ?

Pour les roues de vélo de voyage, le principal critère de choix est leur disponibilité. Demandez des informations sur le standard le plus utilisé dans votre pays de destination. En Amérique du Nord, par exemple, le standard est les roues 700. En Europe, par contre, ce sont les vélos de voyage avec des roues 26 pouces qui sont les plus utilisés, ceux-ci étant plus universels. En effet, les roues 26 pouces sont depuis longtemps utilisées pour le cyclotourisme sur de nombreux VTT. Et bien que de nos jours, le standard change fréquemment, les roues 26 pouces sont le modèle que vous trouverez partout. D’ailleurs, elles ne posent généralement pas de problème pendant les voyages à vélo.

Le cadre : quel modèle choisir ?

Effectivement, bien choisir le cadre de son vélo est important, avant d’effectuer son cyclotourisme. La question qui se pose est donc la suivante : faut-il opter pour un cadre en alu ou un cadre en acier ? Beaucoup de personnes se posent cette question, mais le plus important c’est d’avoir du vélo de voyage herculéen. C’est primordial, notamment pour des voyages à vélo très loin. Mais ce qui est encore plus important c’est le budget, bien que les voyages à vélo coûtent moins cher que les autres types de voyages. Maintenant, revenons à la question plus haut. Entre le choix d’un cadre en alu et d’un autre en acier, il est vrai que l’acier est connu pour sa robustesse. L’argumentation phare en faveur de cette sélection est que si vous brisez le cadre, l’acier est assez facile à réparer. En plus de cela, le cadre en acier absorbe mieux les chocs. Mais avec ce choix, le vélo est plus lourd, mais plus confortable. Cependant, le cadre en alu a également un principal atout : le fait d’être moins cher. De plus, il se répare également mais avec un peu de difficulté.

Que choisir entre la fourche rigide et la fourche suspendue pouvant être bloquée ?

Afin de faciliter votre choix, voyez l’un après l’autre les avantages des deux modèles. La fourche rigide est la moins lourde des deux. En plus, elle est facile sur les parcours. En la choisissant, vous allez sentir votre VTT plus fluide. Et généralement, vous pouvez y aménager un porte-bagage et mettre à l’avant du poids. Enfin, étant donné qu’elle est considérée par beaucoup comme étant plus fiable, elle se casse difficilement. La fourche suspendue, quant à elle, va vous éviter les douleurs aux poignets, notamment sur des sols accidentés. Si donc vous prenez souvent de petits chemins, c’est ce modèle qui est à favoriser. Néanmoins, si vous avez beaucoup de poids, il ne vous est pas conseillé de choisir la fourche suspendue, à moins d’avoir un modèle de qualité supérieure et vous permettant de placer des sacoches avant, sans quoi, vous mettrez tout votre poids à l’arrière. Pour terminer, tâchez également de bien vérifier le freinage et la transmission avant votre départ, et de vous assurer d’avoir tout ce qu’il faut pour les périphériques. N’hésitez pas à vous aider par un professionnel.